1. SUR LES CENDRES DU 29 MAI

L'extraordinaire audience rencontrée par les promoteurs d'un « non de gauche au TCE » pendant la campagne référendaire, le triomphe du « non » ont fait naître une immense espérance : donner à cette victoire une traduction politique, être au rendez-vous que l’Histoire nous donnait après une défaite majeure des libéraux de droite ET de gauche. Maintenant que de cette espérance il ne reste plus que des cendres, il faut en tirer les conséquences.

 Première question : cette espérance était-elle fondée ?                            RaoulMarc_Jennar 

Sans doute, tout projet qui entend changer le système comporte sa part d'utopie. Mais il ne fait aucun doute que le « non » de gauche avait reçu l’appui d’au moins 12 millions (sur les 15 millions obtenus par le « non ») de femmes et d’hommes aspirant à autre chose qu’un projet de société néolibéral.

 Deuxième question : cette espérance était-elle partagée ?

 La vérité, et elle est confirmée par des sources à l'intérieur de la direction du PCF comme à l’intérieur de la direction de la LCR, c'est qu'il n'a jamais été question que Buffet ne soit pas candidate et qu'il n'a jamais été question que Besancenot ne soit pas candidat. Ceux qui affirmaient que ce n’était « pas une question de casting » nous mentaient   [............    ]

SUITE