yves salesse, le 20 février 2007
Les sondages ne sont que des sondages. Mais nous devons prendre au  sérieux les scores de la droite et de l’extrême droite. Lorsque Sarkozy parvient à convaincre une partie des couches populaires  qu’il veut résoudre leurs problèmes, que Bayrou tente une partie  de l’électorat de gauche, nous devons redoubler notre travail d’explication. Il ne suffit pas de dénoncer, d’affirmer que Sarko  est un « conservateur américain ». Taper en priorité sur la droite  ne veut pas dire taire notre critique de S. Royal. Mais là encore, il  ne suffit pas d’affirmer qu’elle  est social-libérale. Nous  devons argumenter, argumenter, argumenter. Et pour cela, sélectionner  ce qui semble à la fois important et efficace. Il ne s’agit pas de  reprendre les 125 propositions. Je centre les exemples qui suivent  sur les questions sociales.
[....................]
Texte Complet